Mon choix s'étant porté sur la couture la semaine passée, c'est en posant les yeux sur mes livres fétiches que j'ai eu l'inspiration. Je voulais un sac avec plein de défauts, des trous dans le chanvre, des usures dans le tissu pour lui donner cette impression d'avoir appartenu à une demoiselle du siècle dernier.

J'ai décidé que ce sac aurait pu appartenir à la sage Madeleine de Fleurville parce que quand même s'il a traversé un siècle il lui fallait quand même initialement une propriétaire soigneuse (!)

8 juillet 2012 027

La toile à matelas rose grisé ou gris rosé provient de chez Suzanne *

C'est en l'associant aux 2 autres (dont un que j'avais omis de vous montrer tiens!) qu'est venue l'évidence: j'ai les sacs de Camille et Madeleine ainsi que celui de Marguerite de Rosbourg !

8 juillet 2012 035

8 juillet 2012 016

Manque celui de Sophie maintenant! J'ai intérêt à trouver des tissus avec plein de défauts...

Souvenir d'un petit moment entre littérature et couture où l'imaginaire prend tout son sens pour s'extraire du quotidien...

***

8 juillet 2012 021